Bienvenue !

 

Partez à la découverte du

Qi Gong 

 

à travers ce BAO DAO*

hors série

 

*notre journal trimestriel de l'Association.

 

Bonne lecture !

  



Le Qi Gong...

 

C'est quoi ?

1. Des exercices de santé réalisés doucement, on recherche à relâcher

2. Des postures statiques, des mouvements lents associés à la concentration et à la respiration

 

Pour qui ?

1. Pour tous, quel que soit l'état de santé

 

D'où ça vient ?

1. Le Qi Gong provient de la Chine ancienne (environ 3000 ans)

2. Qi : c'est l'énergie, le souffle qui traverse tout notre organisme

3. Gong : c'est le travail, le savoir-faire

4. Le Qi Gong est donc un ensemble d'exercices pour travailler le souffle, l'énergie vitale.

 

A quoi ça sert ?

1. Améliorer sa santé

2. Renforcer son système immunitaire

3. Accroître la souplesse, le sens de l'équilibre

4. Réguler ses émotions, diminuer son stress

5. Améliorer concentration et mémoire

6. Diminuer les douleurs

7. Améliorer le sommeil...

 

 Différence avec le Taï Chi  Chuan ?

Le Qi Gong est un art de santé et le Taï Chi Chuan est un art martial. Les 2 disciplines ont des points communs : fluidité, grâce, lenteur, continuité et travail de l'énergie. Le Taï Chi Chuan se base sur l'apprentissage et la synchronisation d'enchaînements de plusieurs mouvements (qui peuvent aller jusqu'à 150 et même plus !).

 

Le Qi Gong fait parti des 5 branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise (acupuncture, massages, diététique, pharmacopée) et sa pratique est variée : mouvements, postures, méditation, auto-massage du corps, auto-massage des yeux, marches de santé, sons thérapeutiques...

 

Comment se déroule nos cours ?

1. Echauffement de 25 minutes de tout le corps avec un travail sur les articulations

2. Posture statique

3. Apprentissage d'une série (de 8 à 18 mouvements) qui correspond à la saison*. 

4. Mouvement de fermeture

 

*La trame des cours reste la même toute l'année et ce sont les séries (Taoïstes ou Bouddhistes) qui varient afin de stimuler les organes de la saison. 

   

Le Qi Gong est une méditation

en mouvement.

Vous vous sentez en harmonie avec la nature, avec votre nature.

Ni sport, ni art martial mais plutôt

un art de vivre

 

J'ai encore des questions ?

 https://www.gymnastiquechinoise.fr/les-cours/questions-r%C3%A9ponses/

 

Alors, ça vous dit d'essayer

un mouvement ?


Un mouvement debout

  

 

Ce mouvement travaille l'organe du Cœur correspondant à l'énergie de l'étéC'est l'ouverture, la communication, l’extériorisation.

 

Mais, le Cœur a toujours besoin d'être calme, un besoin de quiétude, c'est pour cela que durant l'été où il y a beaucoup d'agitation, de chaleur, ce mouvement va permettre de se connecter avec l'intérieur, de retrouver le calme pour mieux écouter le mouvement extérieur.

 

Que nous dit cette saison du coeur ?

 

L'été (Chinois) est arrivé ! 

Cette saison va se dérouler du 05 Mai au 19 Juillet. C'est le moment de prendre soin de votre Cœur et de votre Intestin Grêle.

 

C'est la saison de la joie et du partage ! Le Coeur est considéré, selon les Taoïstes comme "l'Empereur" des organes et du psychisme. 

 

Ses fonctions principales sont de gouverner le sang et les vaisseaux et de gouverner l'activité mentale et spirituelle.

 

Tout déséquilibre rejaillit sur tous les méridiens. Si le coeur est vigoureux et le sang abondant, l'activité mentale est normale, la vie émotionnelle équilibrée, la conscience claire, la mémoire bonne et le sommeil satisfaisant.

 

Pour plus d'informations : 

https://www.gymnastiquechinoise.fr/le-qi-gong/saisons-chinoises/et%C3%A9/


Un mouvement assis

 

1. Assis au bord d'une chaise, le dos droit, les pieds bien à plat au sol.

2. La main gauche dans la main droite, les pouces reliés.

3. Calme la respiration, calme l'esprit. Rester un moment dans cet instant.

 

4. Ouvrir les mains vers le haut en écartant les bras sur les côtés et en basculant légèrement le buste vers l'arrière. Le menton est légèrement levé et les épaules sont relâchées. 

 

5. Synchronisez les mouvements du corps avec la respiration. Respirez profondément par la poitrine. Inspirez en ouvrant les bras et sentez votre poitrine et votre coeur s'ouvrir à l'univers.

 

6. N'oubliez pas de sourire et d'apprécier les mouvements. Oubliez-vous et pensez seulement au moment. Développez la poitrine et laissez le coeur s'ouvrir afin que le corps, le coeur et l'esprit fusionnent avec l'univers. Inspirez.

 

7. Ramener les bras en rapprochant les coudes, les paumes sont face à face sans se toucher, le regard entre les mains. Expirez.

 

8. Ajouter la dynamique des pieds : quand j'ouvre les bras, les pieds sont sur les talons, quand je referme les bras, les pieds sont sur les orteils. Les mouvements du corps et des pieds sont simultanés. Les pieds bougent de la pointe au talon tandis que le corps balance en avant et en arrière.

 

Le mouvement des bras doit être continu. Le niveau des mains peut être supérieur ou inférieur.

 

1er mouvement de la série "Sheng Zhen Healing Gong de Maître Li Jungfeng.

shengzhen.online

 



Un point à masser

 

  

Le 8 "Maitre du coeur" :  

"le palais de l'offrande".

 

Sa fonction principale est de protéger le coeur en s'interposant et en recevant en premier l'attaque des agents pathogènes. Elle est comparable au ministre chargé de régler les affaires courantes afin de ne pas déranger l'empereur.

 

Comment trouver ce point ?

https://www.youtube.com/watch?v=KfgVuuZyFBk

 

 

Dans la pratique du Qi Gong, les points Laogong font partie des points fondamentaux. Ils peuvent être utilisés pour harmoniser le Qi (énergie) du corps.

 

En Qi Gong thérapeutique Chinois, on utilise la projection de Qi par le point Laogong  (Wai Qi Lio Fa).

 

Ce point fonctionne énergétiquement comme une pompe. Il reçoit et il aspire. 

Dans la pratique du Qi Gong, l'attention est portée sur ce point, ce qui permet ainsi de capter le Qi de l'air par chacune des paumes. Les paumes s'ouvrent et se ferment (comme si on respirait par le centre des mains) permettant ainsi d'activer la circulation du Qi et du sang dans les extrémités.    

 

Dès que vous commencez les exercices  énergétiques, c'est le premier endroit où la sensation de l'énergie peut apparaître (fourmillements, chaleur...). Le Laogong est une porte de passage d'énergie.

 

L'Association TAO XIN QI pratique la série des "Mille Mains Sacrées" qui permet de bien ressentir le Qi grâce à la concentration sur ces points.

 

Traitement :

 

Point de sortie, porte de sortie de l'énergie excessive au niveau du cœur,  accélère l'énergie du méridien.

 

Soulage la poitrine, les émotions qui entraînent des blocages au niveau du coeur, calme l'esprit, insomnie, crampe de l'écrivain, maladie de Dupuytren, rétraction de la main, apaise la douleur.  Problèmes cardiaques, palpitations, oppression et douleur du thorax, agitation mentale, frayeur, hoquet, constipation. Ulcération de la langue, harmonise l'estomac (douleurs épigastriques, vomissements, nausées).

 

On peut le masser pour aider à dormir ou en cas de stress.

 


Cours sur Fouras

NOUVEAU ! Lundi de 10h à 11h30

Mercredi de 16h45 à 18h15

Mercredi de 18h30 à 20h

 

Cours sur Châtelaillon-plage

Lundi de 13h45 à 15h30

Mercredi de 10h à 11h30

Jeudi de 9h30 à 11h

Vendredi de 10h à 11h30

Vendredi de 15h à 16h30

Vendredi de 17h30 à 19h


Un personnage à découvrir

 

 

Hua Tuo (?-208)

 

Hua Tuo, dont nous ne connaissons pas précisément la chronologie, est considérée comme le grand chirurgien de l'époque des Han.

 

Hua Tuo a été témoin de la corruption, de la montée des seigneurs de la guerre, des inondations et de la sécheresse, des désastres dus aux épidémies sans aucune action de prévention et d'amélioration appropriée. Déterminé à aider la vie des roturiers, il a fait le choix de devenir médecin au lieu d'entreprendre une carrière officielle au gouvernement.

 

Taoïste par goût, confucéen par devoir, Hua Tuo parcourt les régions nord et centrales de la Chine et soigne un grand nombre de personnes. Il prônait la simplicité et utilisait toujours les méthodes les plus simples pour guérir. On raconte qu'il était capable de prendre le poids exact de plantes pour traiter, sans avoir recours à une balance.

S'il devait utiliser l'acupuncture en plus des traitements, il le faisait seulement sur un ou deux points et le résultat était probant.  Hua Tuo connaissait un nombre faramineux de plantes et ses techniques de diagnostic comme de traitement étaient bien plus performantes que la moyenne.

 

Hua Tuo est considéré comme celui qui a découvert les anesthésiques (à base de chanvre indien) avec lesquels il a pu pratiquer un grand nombre d'opérations. On lui attribue plusieurs écrits rédigés ultérieurement et de nombreuses opérations très spectaculaires (laparotomie, greffes d'organes, résections intestinales...), dont une part revient probablement à la légende. 

 

Il est également acupuncteur, pionnier en méthodes d'hydrothérapie  et physiothérapie. Hua Tuo pratiquait le Qi Gong et a enseigné le "wuqinxi" (jeu des 5 animaux), inspirés des mouvements naturels du tigre, du cerf, de l'ours, du singe et de la grue, faisant mouvoir toutes les articulations afin d'éviter le vieillissement.

 

Cependant, en cette période de chaos, sa renommée ne lui portera pas chance, attirant l'attention de Cao Cao. Cette personnalité politique les plus puissantes souffrait de migraines. Il a ordonnait à Hua Tuo de devenir son médecin personnel. Cela allait à l'encontre du désir de Hua Tuo. Entretemps, les soupçons de Cao Cao augmentaient après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles Hua Tuo avait en haute estime le général Guanyu qu'il avait, un jour, guéri d'une blessure mortelle provoquée par une flèche.

 

Les maux de tête de Cao Cao s'aggravaient en dépit d'un soulagement temporaire qu'il avait connu grâce à un traitement par l'acupuncture. Il a exigé de Hua Tuo un traitement définitif. La proposition de Hua Tuo de pratiquer une opération chirurgicale sur le cerveau sous anesthésie a été considéré par Cao Cao comme une tentative flagrante d'assassinat sur sa personne. Ulcéré, ce dernier fit emprisonner Hua Tuo dans l'attente de son exécution. C'est ainsi que Hua Tuo mourut en prison.

 


Une recette à cuisiner

 

 

Crème d'aubergines, tahin, sésame

Une entrée rafraîchissante !

 

2 aubergines

Le jus d'1 citron

1 gousse d'ail hachée

2 c. à s. de crème de sésame blanc ou tahin

1 c. à s. de Graines de sésame

2 brins de persils ciselés

2 c. à s. d'huile d'olive

Sel

 

Préchauffer le four.

Cuire les aubergines entières au four 45 minutes à th.8 (240°c).

Laisser tiédir les aubergines après leur cuisson. Les fendre en 2 et récupérer la pulpe.

Y incorporer la crème de sésame, le citron, l'ail et l'huile d'olive. Saler.

Mixer l'ensemble ou écraser grossièrement avec une fourchette. 

Déposer dans une coupelle, parsemer de graines de sésame et de persil.

 

L'aubergine, douce, neutre et fraîche, nourrit le yin des reins, reconstitue les liquides organiques, rafraîchit le sang, favorise le transit intestinal et a des propriétés anticholestérol qui en font un bon aliment à consommer à la ménopause.

La crème de sésame se trouve facilement en magasin bio.

 


"Coup de coeur bibliothèque"

 

 

Un excellent livre pour commencer le

Qi Gong, comprendre le sens de la pratique, ses effets et la philosophie de vie cachée derrière cette gymnastique de santé : les respirations, les massages, l'exercice les 8 pièces de brocart...

 

Le petit + : le DVD !

 


Une citation à méditer

 

"Les vases sont faits d'argile, mais c'est grâce à leur vide que l'on peut s'en servir. Ainsi, l'être produit l'utile, mais c'est le non-être qui le rend efficace".

Lao Tseu


Un film à vous proposer

 

 

Pu-Yi naît en 1906, le début du XXème siècle. C'est le dernier empereur de Chine. Il n'a que deux ans et demi. Il vit seul à Pékin, la capitale impériale, dans une immense symbolique ville-palais : l'incroyable "Cité Interdite", ce labyrinthe plein de surprises. 

 

Mais le destin du jeune souverain est perturbé par la très mauvaise situation chinoise. Elle connait la révolution en 1911, qui met fin à l'empire et menace, avec lui, son empereur, Pu-Yi. Les puissants voisins Japonais, ainsi que les grandes puissances de l'Europe profitent de la faiblesse du pays qui aura raison de la vie de Pu-Yi, alors sans cesse manipulé. 

 

Enfermé jusqu'à ses vingt et un ans dans la Cité Interdite où il régna symboliquement, la République ayant supprimé ses pouvoirs, puis souverain déchu devenu play boy mondain, avant d'être de nouveau sacré empereur par les Japonais dans l'Etat Fantoche de Mandchoukouo.

 

Capturé par les Soviétiques en 1950 et se voit accusé de crime de guerre. Il est alors emprisonné et entame sa rééducation politique. Libéré en 1959, il termine sa vie comme simple jardinier à Pékin où il meurt en 1967, en pleine révolution culturelle.

 Triomphateur aux Oscars, gros succès public de Bernardo Bertolucci.